samedi 8 septembre 2007

Bollywood : Love story 2050

Leves a 7h00 du mat', nous prenons la direction du Mac'do ou nous avons rendez-vous avec le rabateur de figurants... Nous retrouvons alors une quinzaine de touristes et grimpons dans un minibus direction les studios bollywodiens.
Le trajet dure une bonne heure durant laquelle nous traversons d'immenses bidonvilles (A Bombay on trouve les plus gros bidonvilles de toute l'Asie), puis tout a coup le paysage se tranforme et nous voila dans les quartiers riches, entoures de gratte-ciel et d'hotels de luxe...
Arrives au studio, un grand hangar pourri au milieu des immeubles, nous attendons une bonne heure avant de passer nos costumes futuristes, car notre film se passe dans en 2050. Apres la seance de maquillage, nous attendons encore 1h30 sous une bache en plein soleil avant d'entrer dans le studio tranforme en une immense boite de nuit futuriste, les costumes sont un melange de madmax, Jean Paul Gauthier et AB production... Nous apprenons que l'actrice principale du film n'est autre que Miss Monde 2003 et que le titre est : LOVE STORY 2050.
Durant toute la journee, de 9h00 du mat' a minuit, nous dansons, faisons semblant de discuter tout en faisant semblant de boire des mixtures fluorescentes dans des tubes a essais, nous crions, et surtout, nous attendons... Dure journee, nous empochons 500 roupis chacun (soit 10 euros chacun, ce qui nous paye 3 nuits d'hotel).
Sur le chemin du retour, nous traversons a nouveau les bidonvilles : des enfants dorment sur le bord des routes, une vache dort au milieu de la chaussee, des milliers de personnes sont entasses ici... Pour une premiere journee, c'est un peu difficile, autant l'Iran nous etait apparu comme un pays tres contraste, mais, la, en une journee, on s'est vraiment pris une grosse grosse claque...
Dans le minibus, personne ne parle, tout le monde est pensif... J'observe tous ceux qui sont autour de nous, je me demande ce qu'ils sont venus chercher en Inde et ce qu'ils vont y trouver ...

2 commentaires:

Papa a dit…

Attention à ce que le producteur de Love Story, ne soit pas un cochon d'Inde. Si c'était le cas, refusez de tourner sans préservatif ! Mille bisous, je vous aime

aperobic a dit…

c'est dla bombe bébé; le souvenir que j'en ai : ça grouille, la gare est assez impressionnante, y a un quartier où j'ai vu le plus d'homos au metre carré de ma vie.
eh on joue l'aperobic vendredi a salins les bains ; la premiere dans le jura !!