mercredi 10 octobre 2007

The show must go on...

Gopal

Hier soir, Jojo a rencontré Gopal. Il a 18 ans et a grandi dans la rue. Son histoire est, a l'image de tant d'autres, boulversante : il a quitte son village et sa famille alors qu'il n'avait que 7 ans, avec en tete le reve d'une vie meilleure. Aujourd'hui, il ne sait pas ou sont ses parents, et n'a plus qu'un grand pere dans son village natal. Il a été aide lorsqu'il était petit par une association qui lui a trouve un parrain pour financer sa scolarisation. Mais il a maintenant 18 ans, il a fini l'ecole et n'a pas de carte d'identité, il ne peut donc pas travailler. Le seul moyen d'obtenir une carte d'identité etant d'avoir celle de son pere qu'il n'a jamais revu. Nous emmenons Gopal avec nous a "Pomme Cannelle" pour qu'ils puissent l'aider a trouver une solution.

Le petit foyer de Kalimati

Le centre est presque vide lorsque nous arrivons, mais petit a petit les gamins arrivent de toutes parts, certains sont très jeunes n'ont pas de chaussures aux pieds, portent des habits sales et rapieces ... Mais sitôt franchi la porte du foyer, le sourire s'affiche sur leur visage et c'est a grands coups de "Namaste"qu'ils nous acceuillent dans leur refuge.
Nous faisons connaissance avec les trois jeunes qui s'occupent d'eux, eux aussi sont d'anciens gosses de rue.

Le centre est constitue de deux petites pièces. La première, qui donne sur la rue sert de salle de jeu, de salle de bain, de cuisine, de salle de danse, de salle de classe... La seconde pièce, plus petite, sert de dortoir.

La première salle



Le spectacle

Nous nous installons dans une petite cour en contre-bas du centre. Tous les gamins sont présents, et au fur et a mesure du spectacle les habitants de la rue et les badauds viennent s'ajouter a eux, si bien que la ruelle est rapidement complètement bouchée.





Après le spectacle : musique et jonglerie



Le second foyer : Balkendra

Il s'agit ici d'un foyer de jour qui acceuille 80 enfants du quartier et leur donne des cours de soutient, matin et soir. Tous ces enfants sont scolarises grâce a l'association "Pomme Cannelle".


Spectacle

Une fois encore l'accordéon et les nez rouges rameutent tout le quartier, c'est un vrai succès.





"Y'a des soirs comme ça, ou on se couche en étant vraiment fier de soi..."(Jojo)

3 commentaires:

mum' a dit…

Et c'est vrai, y a vraiment de quoi etre fiers de vous : qu'est-ce qui peut rendre plus heureux que d'allumer ces éclairs de joie dans le regards des petits mais aussi des grands enfants !
Etes-vous allés ou irez-vous à Patshupatinath ? Nicolas me dit qu'il faut absolument le faire, c'est un petit Bénares népalais. bisous tout plllllllein.

Alain et Marie Claire a dit…

Tu peux Jojo... vous pouvez être fier, tous les 2.
Ces visages d'enfants sont si beaux...
Bisous

hahaha?! a dit…

salu coraline c'est Marianne Alicia Marie et Sara

on te fait de grOs bsx!!!

bon voyage et peut etre a bientot........