lundi 7 janvier 2008

Benares le retour

Nous revoilà donc de nouveau a Varanasi (Benares) en Inde. Nous retrouvons la ville la plus sacrée du pays, ses ruelles, ses vaches, ses mendiants, ses ghats, ses chiens purulents, ses femmes superbes, aux saris colores, ses mystérieux sahdu, ses rickshaws harangueurs, ses volutes d'encens, ses singes voleurs et volants, sa musique omniprésente, son Gange envoûtant et dégoûtant... Benares l'unique...
Les ghats a la tombée de la nuit
Au lever du jour
Le "siphon" du Gange

Sur les ghats, et sur tous les toits de la ville, l'activité principale des enfants, et même des plus grands, est le cerf volant. Munis de fils coupants, ces drôles d'oiseaux se livrent de véritables combats a mort au dessus du Gange. Les papillons de papiers tournoient, plongent, zigzaguent dans le ciel jusqu'à ce qu'un fil soit rompu et que tout doucement, le vaincu se laisse tomber dans les eaux troubles du fleuve.
Une nouvelle année, une nouvelle coupe
(merci Constanze et Nico)
Beeeeehhhhh !!!!!!!!!!!!!!
Après 5 jours passes ici, nous reprenons des ce soir la route. Nous passerons la nuit dans un train a destination de Kajuraho, petit village truffé de temples aux sculptures érotiques (oulala...).
A suivre ...

2 commentaires:

papa a dit…

Bénarès l'unique
Coco la lyrique.
que c'est beau ce qui est écrit. La suite sur le mail.
Mille bisous, je vous aime

CL de PPN a dit…

Coco, à ton retour il te faudra
cogiter pour un nouveau "job" car tes
commentaires sont si " transportants"
que tu ne devrais pas avoir de soucis
pour te faire éditer chez LAFONT.
Quel style! Quelle "prose"!
Plein de ZIIIIIIIIBOUS!

Cloclo .... de PPN