mercredi 19 décembre 2007

Pokhara

Le retour a Kathmandu fut bref mais intense.

Nous retrouvons avec joie notre guest house de "hippies".

Mais une journée suffit a vous faire péter les plombs dans cette grande ville.
(C'est bon Didier on t'a reconnu...)


Nous décidons donc d'aller nous aérer un peu du cote des Annapurnas, dans la ville de Pokhara, a quelques 200 km de la, mais pas moins de 8 heures de bus. Sitôt les premières montagnes en vue, le calme et la béatitude (voir la "cucutitude") nous envahissent a nouveau.
Ah!!!...Pokhara, son lac, sa vue sur les montagnes enneigées des Annapurnas, un cadre magique... si l'on arrive a faire l'impasse sur la tripotée de restau, bars, boites de nuit, guest houses, boutiques, agences de trecks, loueurs de poneys, de barques, de parapentes ... qui envahissent la rue principale et les abords du lac.

Nous arrivons néanmoins a dégoter dans un petit quartier, loin de cette euphorie touristique, un de ces ptits restau qui font notre bonheur. Tenu par une famille adorable, ou sourire et gentillesse se mélangent aux épices et vous font découvrir de merveilleux petits plats.

Aujourd'hui, nous avons rendez-vous a 16h dans un orphelinat contacte ce matin, 16 enfants vivent ici, ils ont de 2 a 13 ans. Nous rencontrons sur place 3 jeunes volontaires et une famille d'anglais en visite. Les nez rouges sont bien ajustes, le trac vite envole, notre jeune public reste un peu hésitant, "C'est la première fois de leur vie qu'ils croisent des clowns" nous apprendra l'éducateur.

Le tout se termine sur un ptit air de Léon

2 commentaires:

jocoso a dit…

Encore bravo les clowns!Continuez à donner le sourire aux enfants!
Vos tee-shirts me laissent sans voix, car ici on continue à se les geler! vos photos me réchauffent et ça fait du bien.
Je vous embrasse

mr caillou a dit…

aTtEnTION aTtENtiOn
mes p'tits voisins chéris,
et les potos,
le petit Léo a commencé à brailler ce matin du dixNEufdécemBRe,
la maman est belle,
le papa est à bloc,
On vous kiffe ... . .